Le 28 janvier 2021

Le Fonds d’action et d’éducation juridique pour les femmes (FAEJ) est ravi d’annoncer que Pam Hrick a accepté le poste de directrice exécutive et avocate générale de l’organisation.

Me Hrick s’est jointe au FAEJ du cabinet Stockwoods s.r.l., où elle a pratiqué le droit au cours des dernières années. Me Hrick a auparavant été assistante stagiaire de l’honorable Thomas A. Cromwell, juge à la Cour suprême du Canada et de l’honorable David Stratas, juge à la Cour d’appel fédérale. Avant d’amorcer sa carrière juridique, MHrick a également agi à titre de conseillère juridique et de gestionnaire des enjeux pour le Procureur général de l’Ontario. Elle a obtenu son diplôme de premier cycle de l’Université d’Ottawa, son J.D. de l’Université Queen’s et sa LL.M. de l’Université de New York.

« Les travaux du FAEJ s’harmonisent avec ma passion pour la promotion d’une approche intersectionnelle à l’équité des genres et les droits des femmes dans la société. Je suis ravie de me joindre au FAEJ durant cette période critique pour notre pays. Le rôle du FAEJ pour appuyer et protéger les droits des femmes, des filles et des personnes de diverses identités de genre est particulièrement important en ce moment, car la pandémie de COVID-19 a souligné et aggravé la vulnérabilité d’un grand nombre de femmes. »

Pam Hrick, nouvelle directrice executive et avocate générale du FAEJ

Au début de l’année, le FAEJ a aussi accueilli Brea Hutchinson comme directrice inaugurale des opérations pour l’organisation. Mme Hutchinson se joint au FAEJ après avoir occupé le poste de directrice exécutive du Centre d’aide aux victimes d’agression sexuelle de Kingston. La directrice des opérations et la directrice exécutive et avocate générale joueront un rôle déterminant dans la réalisation du nouveau plan stratégique du FAEJ.

« Ces nouvelles embauches sont essentielles au renforcement de la capacité du FAEJ alors que nous continuons d’évoluer et de croître. Je me réjouis à la perspective de collaborer étroitement avec Pam et Brea alors que nous passons au chapitre suivant du FAEJ. C’est vraiment une période passionnante pour le FAEJ alors que nous ajoutons à nos antécédents des 36 dernières années et poursuivons nos travaux en vue de réaliser notre vision d’égalité réelle au Canada. »

Gillian Hnatiw, présidente du FAEJ

Le FAEJ souhaite profiter de l’occasion pour remercier encore Megan Stephens, la directrice exécutive et avocate générale sortante, pour ses contributions. Me Hrick se joindra au FAEJ à temps plein le 22 février. Me Stephens collaborera de près avec elle pour appuyer une transition harmonieuse.

Le Fonds d’action et d’éducation juridique pour les femmes
Le FAEJ est une organisation caritative nationale à but non lucratif, fondée en 1985. Le FAEJ s’affaire à faire progresser l’égalité réelle des droits des femmes et des filles au Canada au moyen du contentieux, de la réforme des lois et de l’éducation du public à l’aide de la Charte canadienne des droits et libertés.

– 30 –

Télécharger le pdf.

Pour en savoir plus :
Cee Strauss
514.586.5042
[email protected]